Philosophie de la raison
09/09/18

Buzzwords, idées reçues, éloquence...

Textes connexes >>
« Buzzwords », « idées reçues », citations et autres « belles formules », sont souvent admis comme vrais du fait d’une impression produite par la formulation au lieu d’une réflexion critique sur l’idée elle-même…

Un « buzzword », serait un mot ou une locution fait pour attirer l'attention, et se propageant par effet de mode. Comme tout mot il traduit un concept (« langagier »), une idée, et qui est ici admis d'emblée par un grand nombre de personnes

Cela rejoindrait le concept d’ « idée reçue », une idée reçue et transmise sans analyse ni compréhension suffisante permettant d’évaluer la véracité de celle-ci.
Il est à noter que la terminologie est ici, et comme bien souvent aujourd'hui, inexacte car uniquement intuitive…
Toute idée « reçue » (ou apprise) n’a obligatoirement pas été créée par soi-même. Il n’y a donc pas eu ici de réflexion aboutissant à la création de l’idée. Et ce serait en fait l’absence de réflexion, mais permettant ici le jugement quant à la véracité de l’idée, que cette locution voudrait à mon sens traduire. Sinon pourquoi serait-elle entachée d’une connotation péjorative !?.

« Buzzwords » et « idées reçues » sont des phénomènes langagiers connexes, voire comparables, aux citations proverbes et autres formules langagières. Car elles sont souvent considérées comme vraies du fait d’une «impression» produite par la formulation même, c’est-à-dire l’ « apparence de l’idée », au lieu d’une réflexion critique sur l’idée elle-même…

Cela révèle cette inquiétante réalité; l'apparence de l'expression qui remplace souvent l'argumentation, convainc tout autant sinon plus. Et 'importance accordée à l'éloquence plus qu'au soucis de vérité en est révèlatrice…
Dire des vérités et argumenter (>>*) par des explications, des raisonnements justes et reposant sur des postulats justifiés devrait être suffisant pour convaincre un public doté de raison. Quant au recours à l’ « habillage » du discours, cela reposera toujours plus ou moins sur une volonté de tromper comme sur une certaine crédulité.

Si les apparences me semblent significatives et importantes dans le domaine de l'émotionnel, l'apparence en générale (et notamment des discours) n'a pas lieu d'être dans celui de la raison…
La Raison est selon les diverses définitions, la faculté intellectuelle permettent de bien agir, bien juger, distinguer le vrai du faux etc... La Raison, sens, éthymologie…

GG


*) « Avoir raison »… Et argumenter! - Retour

Haut de page
______________________________________________________________________________________________