Raison - Philosophie
16 novembre 2010 - Modifié 23 septembre 2015

Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement

Textes connexes >>


Ce qui est exprimé de manière illogique et/ou confuse n'est pas accessible à celles et ceux qui ont besoin de comprendre pour « intégrer », et met donc en échec les esprits les plus logiques et les plus pertinents. Et c'est l'incompréhension qui amène naturellement cet illogisme et cette confusion de l'expression.

> Esprits dociles encouragés au détriment des esprits pertinents (?)…
> Incompréhension et illogisme langagier


J’ai pensé dans ma jeunesse que les difficultés scolaires ainsi que le manque de motivation de bien des élèves pouvaient êtres dus à l’incapacité de nombre (?) d’enseignants à « réellement » expliquer les choses, les exprimer logiquement, précisément, sans non-dit... En opposition avec le monde de mon époque, une des premières idées que j’avais développé était que pour « réussir » une scolarité, dans l’état des choses et des êtres du moment, il fallait un esprit au moins suffisamment docile, permettant de mémoriser sans comprendre nécessairement, sans vision claire et cohérente des choses dans leur ensemble...
Ayant quitté le milieu étudiant depuis trop longtemps, aujourd'hui, je ne suis plus sûr de ce jugement. Mais je constate tout de même et au plan général, un manque de pertinence et de compréhension ainsi qu’une incapacité d’expression caractéristique de l’époque d’aujourd’hui, et qui se perçoit comme un illogisme systématique et répandu.
Et cette idée me revint en cherchant à retrouver comment calculer l’énergie cinétique d’une masse se déplaçant à une certaine vitesse. Au hasard de ma recherche je tombais sur un petit exercice de physique excessivement simple, sur un site concernant la sécurité routière (>>), mais dont l’énoncé m’avait malgré tout paru... « Un peu gênant », ou encore « bizarre », et finalement difficilement compréhensible... La suite...>>

En bref...
Ce type de formulation ou de présentation des choses est peut-être voulu simplifié pour être accessible. Mais étant de ce fait (?) incomplet et faux, s'il est acceptable pour tout(e)s celles et ceux qui ne cherchent pas à comprendre, il est inacceptable pour celles et ceux qui ont besoin de comprendre pour intégrer. De plus, les formulations et explications, les expressions confusionnelles et parfois fausses sont excessivement courantes!

Mais si je réussi aujourd’hui à rectifier des expressions erronées, ou à comprendre ce qui n’est pas explicite, c’est pour avoir passé des années à réfléchir, analyser, et aussi à DEBROUILLER des discours confus voire plus ou moins faux. Mais un jeune, possédant un esprit logique et pertinent, mais n’ayant pas encore une expérience permettant une capacité de critique et d’analyse suffisante, comment ne pourrait-il pas être mis en échec!! N'oublions pas qu'Albert Einstein fut un élève « moyen »...


Incompréhension et illogisme langagier

Les intelligences d’aujourd’hui (>>) semblent plus tenir de l’intuition sans intention d’aller au de-là (>>), et surtout (!!) plus appliquées au jeu des relations humaines et des stratégies dans le groupe humain. Par contre notre connaissance (ou perception/compréhension) de la réalité physique (incluant celle des êtres >>...) parait être succincte. Et notre technologie dont l’existence pourrait porter à croire le contraire n’est à mon sens que le résultat d’un savoir acquis mais pas forcément compris, et de l’application d’un langage mathématique beaucoup trop complexe pour que l’on puisse comprendre la réalité qu’il représente.
Bien entendu, cette incompréhension transparait dans l’expression y compris de celle et ceux qui possèdent bien la langue. Et les explications que nous dispensons sont souvent d’une confusion que nous croyons être de la complexité en adéquation avec celle du réel.
Au plan de la vulgarisation scientifique ou technique (>>), l'expression se voulant simplifiée est également et souvent erronée, ayant recours à des images inexactes. Cela renforce l'évolution générale vers toujours plus d'illogisme (>>).
Il est pourtant possible d’expliquer clairement et simplement des choses complexes ; mais il faut pour cela et préalablement avoir une compréhension particulièrement précise claire et lucide des choses dans leur détail en même temps que dans leur ensemble. L’élaboration de formulations concises simples et compréhensibles demande aussi beaucoup de réflexion et donc beaucoup de temps (>>).
Mais une telle démarche n’est plus d’actualité dans une époque où la rapidité et la réactivité sont plus requises que la réflexion en profondeur qui nécessite du temps (>>). L’aptitude multitâche est inverse de la capacité de concentration, et l’ensemble des qualités nécessaires pour une compréhension et une expression correcte est qualifié de «perfectionnisme »...


GG

Haut de page
______________________________________________________________________________________________