pensée philosophique raison réflexions
Philosophie de la raison
17/02/18

L'Art d'embrouiller

Textes connexes

L’art d’embrouiller est associé à celui de la tromperie et du mensonge. Considéré comme moyen pour atteindre une fin, il ne l’est en fait que dans la mesure où la raison n’est pas dominante. Et l’affirmation, ou l’adage, « la fin justifie les moyens » est un des principes admis par bon nombre et essentiel dans notre système économique marchand, lequel s’adapte nécessairement aux fonctionnements mentaux majoritaires (« La « logique » de l’utilisateur »)
L’art d’embrouiller est antinomique à celui beaucoup plus difficile de désembrouiller, démêler, clarifier des idées confuses. Il est l’opposé de l’art de l’expression ou de la présentation claire et explicite, de l’explication ou de l’argumentation qui sont indissociables d’un comportement mental reposant sur la Raison (« avoir raison »).
Etant au détriment de la Raison, il participe à la généralisation d’une vision erronée, de consciences confuses de la réalité.
L’objet de la Raison doit être exclusivement la recherche de la conscience la plus exacte, la plus objective possible des choses et des êtres, laquelle généralisée, est une condition nécessaire pour un monde composé d’êtres vivant en bonne intelligence. L’art d’embrouiller ainsi que celui de la tromperie et du mensonge sont à l’inverse générateur de conflits de violences et constitue un des éléments autodestructeurs de notre espèce…