La Logique - philosophie
Raison - Philosophie

La « Logique » - Qu’est-ce que c’est?

>La Logique...
>Dans La Planète Raison (extrait)
>Dans les dictionnaires et encyclopédies

Au fur et à mesure du temps et du fait de l'usage et de l'incompréhension que l'on a d'eux, le sens d'usage des mots est souvent et à tout moment différent du sens « académique »(*). Il semble qu'aujourd'hui le sens d'usage du mot « logique » tende vers le « bon sens », quelque chose « qui vient naturellement ». La logique devient le « bien» dans le domaine des idées et des agissements. Une idée « logique » est une « bonne idée », une « bonne affirmation » ; mais il semble que d'une manière générale on ne soit pas capable d'exprimer clairement les critères déterminants de cette notion de « bien » ou de « bon ».
Pour parler ou discuter à propos de la logique, ou même pour la mentionner, il apparaît donc nécessaire de commencer par se soucier du sens: les différentes définitions que l'on peut trouver sont en générale très absconses. Considérant ces définitions en relation avec le sens d'usage suivant les différents emplois, et en accordant plus d'importance à ces sens d'usage, voici comment je pense aujourd'hui que l'on pourrait définir ce concept...

Tout d'abord le mot « logique » concerne une démarche, ou encore une démarche d'esprit, un raisonnement.
Pour le qualificatif il pourrait également concerner un fait. Et l'idée essentielle serait celle de cohérence. Cohérence d'une démarche en elle même, mais également cohérence de la démarche ou d'un fait à quelque chose. C'est à dire;
> pour une démarche (ou démarche d'esprit), ce serait le fait d'être adapté à une situation par exemple,
> pour un fait, cela exprimerait l'idée qu'il découle bien de ce que l'on considère en être la (les) cause(s). Un événement est arrivé, et les choses étant cohérentes, nous diront qu'il est « normal », étant donné un certain « contexte"; nous dirons alors « c'est logique! ». Nous employons également l'expression « logiquement à... » pour exprimer la même idée, le fait pouvant être une attitude ou un réaction humaine « cohérente », « logique » à une situation.
Quant à la « logique » (le substantif), ce serait la démarche d'esprit elle-même, la manière dont nous « fonctionnons » au plan de nos réaction et de notre raisonnement (c'est à dire la manière selon laquelle nous raisonnons)
Enfin , la « Logique » que je nommerai « logique par défaut », serait (logiquement!) un comportement une démarche, une démarche d'esprit, un raisonnement cohérent, adapté aux choses , à la réalité en générale.

GG
*)Il est vrai qu'une langue considérée à une époque donnée est le résultat d'une évolution due précisément à l'usage. Mais l'irrationnel dominant aujourd'hui ne peut qu'induire une « évolution » perverse du sens des mots, et plus spécialement des mots les plus courants. Il est donc souhaitable d'encourager la recherche la plus systématique possible du sens «académique» des mots pour leur emploi.
Haut de page >>

La logique dans les dictionnaires et encyclopédies


La "logique" dans le TLFI (http://atilf.atilf.fr):
A. PHILOSOPHIE 1. Science relative aux processus de la pensée rationnelle (induction, déduction, hypothèse p. ex.) et à la formulation discursive des vérités. [...]
B. Manière de raisonner en se conformant plus ou moins aux règles de la logique
[...]
C. P. anal. 1. Manière suivant laquelle s'enchaînent les éléments de la vie affective ou morale. [...] 3. Enchaînement cohérent obéissant à certaines conventions ou règles.[...]

La "logique" dans le Robert (Petit Robert nouvelle édition p 1981 (1967 S.N.L. - Le Robert) par Paul ROBERT rédaction dirigée par A. Rey et J. Rey-Debove Société du Nouveau Littré):
Science ayant pour objet l'étude, surtout formelle, des normes de la vérité ; [...] Logique formelle, logique pure : étude des concepts, jugement et raisonnements, considérés dans les formes où ils sont énoncés. [...] Manière de raisonner, telle qu'elle s'exerce en fait, conformément ou non aux règles de la logique formelle. V raisonnement. [...]

La "logique" dans le Larousse (Le Petit Larousse illustré (Larousse-Bordas 1998)):
Science du raisonnement en lui-même, abstraction faite de la matière à laquelle il s'applique et de tout processus psychologique. [...]

La "logique" dans le Dictionnaire Encyclopédique Alpha (1996 (Hachette-spadem-adagp 1980)):
[...] Science dont l'objet est de déterminer les règles de pensée par lesquelles on peut atteindre la vérité. Logique dialectique, logique mathématique. logique formelle, qui opère sur des formes de raisonnement, indépendamment du contenu de ceux-ci. [...]

"logique" dans le dictionaire de l'encyclopédie Universalis sur CD-ROM version 6
Logique comme adjectif :
1. qui est conforme à science du raisonnement 2. qui est conforme à la cohérence, au bon sens 3. qui raisonne d'une manière cohérente 4. qui est la conséquence normale de ce qui précède 5. relatif à l'intelligence, par opposition à sentiments, intuition 6. relatif aux techniques numériques, binaires
Logique comme nom :
1. science du raisonnement, sans tenir compte de la matière à laquelle elle s'applique ni d'avoir recours à un processus psychologique 2. science qui enseigne les règles et les conditions pour raisonner juste 3. suite cohérente d'idées, façon de raisonner juste 4. 1ensemble des procédés et des concepts régissant l'étude des automatismes numériques

Haut de page >>
______________________________________________________________________________________________