Philosophie de la raison
08 mars 2011

De l’ « objet » du désir au mannequin...

Textes connexes >>


A certaines toxines trop largement distribuées dans le public, il est nécessaire d'opposer les anticorps de la raison
Jean Rostand
Curieuse évolution qui fit passer le modèle féminin de l'état de femme-objet (du désir) à celui de simple mannequin de présentation pour défilés de mode...
Hier, la Femme-Objet magnifiée par de jolis vêtements et des bijoux, était rendue ainsi plus désirable pour les hommes aimant les femmes.
Aujourd'hui, le mannequin, ce « support » design, permet d'exhiber, de magnifier les vêtements eux-mêmes. Et ces silhouettes squelettiques aux jambes comme des pattes d'oiseaux servent de modèle de référence à une immense majorité de jeunes filles et de jeunes femmes...

Indignez-vous ! Nous a lancé un certain Stéphane Hessel...

...Certains médias se sont récemment scandalisés du grave problème de la défectuosité des prothèses mammaires. Mais incidemment, certain(e)s ont désigné cette tendance chez de nombreuses jeunes femmes à se faire poser des implants pour plaire à leur ami, comme une « mode »; montrant cela (insidieusement) comme une des causes du problème...
Ne pourrait-on pas se scandaliser au bon endroit en montrant la réelle la cause de cela !? Il s’agit de l’exploitation mercantile d’un problème; mais ce problème n’est-il pas la déféminisation de la Femme, la difficulté de relation entre femmes et hommes, et enfin les tentatives désespérées de ces jeunes pour redevenir désirables, et stimuler leurs partenaires !?

A côté de cela, on continue de se moquer des belles femmes féminines et attentionnées à leur apparence... Comme par exemple dans ce sketch de l’humoriste Nicolas Canteloup caricaturant la très jolie Alexandra Rosenfeld (Miss France 2006), et dans cette scandaleuse BD: « Les Blondes » (« Belle et bête » - ou - Le sexisme ordinaire).
Curieux monde où l'exhibition et la mise en valeur de la beauté et de la féminité agace, voire scandalise certains. Ainsi par exemple on a pu voir les Miss France faire régulièrement l'objet de quolibets voire d'attaques agressives et acerbes de toutes parts y compris dans nos plus grands médias.

Au final, et dans ces conditions, ce « nouveau livre » dont nous parle Jean Ferrat dans sa très belle chanson « la femme est l'avenir de l'homme », ne risque-t-il pas d’être un scénario catastrophe ? Et le poète « qui voit plus haut que l’horizon » a-t-il vu ce qui semble nous attendre ? Ce monde est en train de se laisser envahir par une mouvance composée entre autres d’une certaine bourgeoisie citadine et d’intellectuels perdus dans leur abstraction, et qui amène doucement à la destruction de ce qui fait le fondement de la vie et notre motivation profonde à la continuer; la recherche de l'accomplissement de la relation amoureuse entre l'homme et la femme. Une certaine part de notre environnement culturel et médiatique n'a de cesse d'essayer de détruire, dévaloriser le couple homme femme, ainsi que la féminité. On essaie d'induire la confusion entre les inégalités et les différences sexuelles. La volonté des femmes à se libérer d’un état exclusivement alloué au foyer, ainsi que de l’état d'infériorité dont fut entaché le modèle féminin, semble avoir été récupéré, dévié vers des revendications « féministes » visant à la confusion des genres et à la (re)dévalorisation de la féminité. Enfin la famille et le mariage font l’objet d’une tentative continuelle de remplacement par la substitution du couple...

Face à ce danger et devant la belle inconscience d’un trop grand nombre, je ne vois qu’une seule arme: l’encouragement à la lucidité. Et il faut pour cela, systématiquement s'efforcer d'analyser et de montrer tout ce qui concourt à la destruction de ce qui est viable dans notre monde ; dans les films les pièces de théâtre et les sketches, voire dans certaines publicités, faire apparaitre les contenus subliminaux, désigner commenter dénoncer toutes ces tentatives de contournement de l’esprit critique. En deux mots, et ainsi que le disait Jean Rostand « A certaines toxines trop largement distribuées dans le public, il est nécessaire d'opposer les anticorps de la raison »...

GG


Haut de page
______________________________________________________________________________________________